Promotion CREM

BRUNETTI Roberto

IMG_E5451

  • Sujet de thèse : Inégalités et ségrégation urbaine
  • Thèmes de recherche : Economie urbaine, économie publique, politique économique
  • Directeurs de thèse : Fabien Moizeau
  • Twitter
  • CV

 

Pourquoi avoir choisi ce sujet :

La majorité de la population mondiale vit dans des zones fortement urbanisées qui tendent à croître et à acquérir un poids politique, social et économique toujours plus important. Connaître les mécanismes qui régissent l’évolution de ces zones est donc une condition nécessaire pour relever les grands défis de notre siècle, y compris la lutte contre les inégalités et la ségrégation urbaine. Ma thèse vise à étudier l’offre et la demande de logements dans une zone urbaine et comment certaines frictions sur le marché du crédit et de la construction peuvent impliquer une ségrégation urbaine et des dynamiques de richesse divergentes.

Pour répondre à ces questions de recherche, j’utiliserai d’abord un modèle théorique d’économie urbaine où les imperfections du marché du crédit peuvent empêcher les particuliers d’acheter une maison. En outre, j’ai l’intention d’étudier empiriquement la croissance urbaine en France afin d’analyser comment l’offre de logements peut s’écarter de la demande en raison des choix de coordination des politiques dans les EPCI. Enfin, je mènerai une expérience économique avec des élus locaux pour analyser les raisons pour lesquelles ils peuvent prendre des décisions qui s’écartent des préférences de la population locale. Savoir comment  les élus locaux agissent est en effet essentiel puisqu’ils gèrent eux-mêmes l’offre de logements (permis de construire) et, surtout, la fiscalité locale du foncier et du logement.


DATTILO Martina

13438980_10208557178078409_8429855449921323718_n

  • Sujet de thèse : Évaluer la qualité et la perception du patrimoine culturel protégé par l’UNESCO, à travers les actions des États
  • Thèmes de recherche : Patrimoine culturel, UNESCO, colonisation, économie politique, lobbying, économétrie
  • Directeurs de thèse : Fabio Padovano, Yvon Rocaboy
  • CV

 

Pourquoi avoir choisi ce sujet :

Et si je connais, moi, une fleur unique au monde, qui n’existe nulle part, sauf dans ma planète, et qu’on petit mouton peut anéantir d’un seul coup, ce n’est pas important ça ? »

Le patrimoine culturel disponible sur notre planète est unique et au même temps menacé par l’attrition du temps, le changement climatique et l’action humaine. Le protéger est une nécessité absolue. L’UNESCO est née avec cette mission et regroupe aujourd’hui plus de 190 États pour la protection de 1100 sites naturels et culturels. Cependant, l’efficacité et la transparence de l’organisation ont été remises en question à plusieurs reprises : la forte inégalité dans la distribution, la façon dont le patrimoine culturel est perçu et la capacité de faire pression sur la commission semble bénéficier d’avantages à l’Europe qu’à d’autres continents.

Cette thèse vise à évaluer la capacité de l’UNESCO à poursuivre sa mission en maintenant des normes de qualité élevées, l’orientation idéologique dans la décision des sites à protéger et les incitations des États à mettre en œuvre des actions de lobbying, de promotion ou de création d’un nouveau patrimoine culturel.