Promotion 2015-2016 – CREM


LEBRUN Ewen

ewen-lebrun

  • Sujet de thèse : La création d’entreprises dans les régions Françaises : hétérogénéité spatiale et spécificités de la Bretagne.
  • Thèmes de recherche : Economie publique, Economie géographique
  • Directeurs de thèse : Marie Estelle Binet et Matthieu Leprince
  • LinkedIn
Pourquoi avoir choisi ce sujet : Une des compétences de la Région est de favoriser le développement économique au sein de son territoire. Ce projet de thèse s’inscrit dans ces politiques d’attractivité et de soutien à l’innovation. en se fixant ainsi un double objectif. Premièrement, il s’agit de mesurer et de modéliser les différences régionales en matière de taux de création d’entreprises, puis de connaitre les principaux déterminants de l’entrepreneuriat spécifiques, à chaque région. Cette analyse de l’hétérogénéité spatiale sera développée en utilisant les outils de l’économétrie spatiale et notamment de l’analyse exploratoire des données spatiales. Deuxièmement, nous nous intéressons aux spécificités de l’activité entrepreneuriale en Bretagne. En mobilisant des données individuelles d’enquête, il s’agit de dresser la typologie des entrepreneurs Bretons. En effet, même s’il est permis de penser que les facteurs territoriaux ne sont pas neutres, la création d’entreprises est également une décision individuelle. Nous cherchons également à connaitre les déterminants de la survie des start-up créées en Bretagne. L’ensemble de ces analyses quantitatives permettra de mieux cibler les dispositifs de soutien à la création d’entreprises dans la région et de favoriser la pérennité des entreprises nouvellement créées.

MALARDE Vincent

crem_trombi_2018.jpg

  • Sujet de thèse : L’économie et la régulation des plateformes numériques: une approche théorique et empirique.
  • Thèmes de recherche : Économie industrielle / Économie du numérique
  • Directeur de thèse : Thierry Pénard
  • LinkedIn
Pourquoi avoir choisi ce sujet : Ces dernières années l’importance croissante des plateformes numériques dans l’économie s’est confirmée ; en témoignent les valorisations boursières de jeunes entreprises comme Airbnb ou Uber. L’émergence de ces business models, qui consistent à se positionner en intermédiaire entre deux groupes d’agents cherchant à échanger des biens ou des services, a bénéficié du développement rapide des outils de communication et des possibilités technologiques. Ces plateformes entrainent de profonds changements de la structure du marché dans de nombreux secteurs économiques, et font parfois face à de vives contestations de la part des acteurs traditionnels de ces secteurs. La recherche que j’effectue dans le cadre de cette thèse a pour ambition d’apporter davantage d’éléments, théoriques et empiriques, afin d’éclairer le débat actuel autour de ces plateformes.